Groupes de travail

Groupes de travail et participation de l’ECA à d’autres forums


 

Les groupes de travail se composent d’experts représentant les membres de l’ECA qui définissent un positionnement clair de l’industrie, favorable à tous les membres.

Groupe de travail sur les contaminants : composé d’experts de l’ECA et de Caobisco, il se réunit deux fois par an. De nature technique, ce GT suit les dossiers réglementaires concernant la sûreté alimentaire, à savoir principalement les contaminants et les résidus de pesticide. Les membres du GT discutent des menaces et des problèmes qui se posent et fournissent une base scientifique aux déclarations émises (à usage interne ou pour les clients) et au positionnement de l’industrie (à l’intention des autorités nationales, européennes et internationales). Ce GT collabore avec l’ICCO, les instituts de recherche de l’UE et des pays producteurs de cacao et les fabricants de produits phytosanitaires. Des commissions plus réduites travaillent sur des questions spécifiques : HAP, pesticides et agents alcalinisants.

Groupe de travail conjoint sur la productivité et la qualité (P&Q) : traite des aspects tels que les variétés, les goûts étrangers, la moisissure, la réduction des acides gras libres, la gestion des nuisibles et des maladies et le matériel végétal. Des experts de l’ECA, FCC et Caobisco s’y retrouvent deux fois par an. De plus, un fonds de recherche conjoint a été créé en 2013 par l’ECA, FCC et CAOBISCO. Deux projets sont en cours d’exécution : des recherches sur la présence et la réduction du cadmium dans le cacao à Trinité-et-Tobago et la détection de l’œdème des pousses en Afrique occidentale. Un autre projet sur l’élaboration d’un Guide des exigences de qualité des fèves de cacao a été achevé.

GT de l’ECA sur le commerce : surveille l’évolution de la politique de commerce international de l’UE, notamment les négociations des accords de libre échange et des accords de partenariat économique, les systèmes de tarifs préférentiels (système de préférences généralisé), les règles d’origine et les dossiers spécifiques de l’OMC. Ce groupe traite également les barrières non tarifaires (p. ex. les questions SPS et les exigences administratives). Il définit une position commune de l’industrie cacaoyère européenne et se charge de la communiquer clairement aux institutions européennes.

GT ECA COOL : traite l’étiquetage volontaire ou obligatoire des produits alimentaires et travaille de façon très active depuis 2014.